Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loi ALUR : compte bancaire séparé

L'une des nouveautés de la loi ALUR est l'instauration du compte séparé obligatoire sans possibilité de dérogation. Actuellement, si le compte séparé est le principe, chacun sait que les syndics proposent systématiquement une dérogation à ce principe, en faisant valoir que le compte séparé à un coût, ce qui rend plus attractif le compte non séparé.

 

 

 

Désormais, il n'y aura plus de possibilité de dérogation.

 

Il convient de noter toutefois que pour les copropriétés comportant au plus 15 lots principaux, la dérogation restera possible. 

 

Cependant le syndic ne pourra pas proposer des honoraires différents selon que l'assemblée générale optera pour un compte séparé ou non.

 

 

 

Consulter mon profil Avocat.fr

Les commentaires sont fermés.