Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nullité du congé donné en cas d’interdiction d’aliéner

Un locataire peut invoquer la nullité d’un congé pour vendre qui lui a été donné par son bailleur sans le consentement du donateur lorsque le bien loué est frappé d’une interdiction d’aliéner : Cour de Cassation 31 mai 2006.

Les commentaires sont fermés.