Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un compromis de vente pas plus long qu'un tweet ?

C'est le tour de force que réalise mon confrère Pierre Redoutey :

 

Un compromis de vente pas plus long qu'un tweet, est-ce possible ?

Les commentaires sont fermés.