Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La prescription de l’action en réparation du trouble du voisinage

C’est un délai de 5 ans depuis la loi du 17 juin 2008 et le nouvel article 2224 du code civil :

 

Les actions personnelles ou mobilières se prescrivent par cinq ans à compter du jour où le titulaire d'un droit a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant de l'exercer.

Les commentaires sont fermés.