Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La pige immobilière et la CNIL (suite)

 

CNIL.jpg


J'avais évoqué (ici) les inquiétudes de la CNIL en ce qui concerne la pige immobilère et ses abus.

La CNIL a pris une sanction à ce sujet : 40 000 € d'amende.

 

 

Les commentaires sont fermés.